NOTRE PROPOSITION

Notre proposition est de construire une 3ème voie pour le XXIème siècle. 


Cette voie est construite de manière participative, dans le cadre d'une démarche que nous souhaitons co - construire avec vous. Il s'agit de générer le mouvement de nos rêves, celui tant attendu, qui changera le monde. 


2022 approche et très certainement nous aurons le choix entre le libéralisme et le populisme, deux voies toutes aussi fausses l'une que l'autre. La première nous conduit à l'impasse du matérialisme et du capitalisme responsable de la destruction de la planète, la seconde nous conduit à l'autoritarisme et prend en bouc émissaire les étrangers avec tout le cortège de discriminations et de souffrances que peut engendrer une politique d'extrême droite. Entre deux maux, il nous faudra choisir "en conscience" le moins pire, mais l'objectif est bien d'offrir une troisième voie réaliste et concrète pour nous éviter de choisir entre la peste et le cholera. 


D'autres propositions de 3ème voie émergent et c'est bien logique puisque tel est l'enjeu du moment présent : qui incarnera la 3ème voie c'est à dire, une voie alternative au libéralisme et au populisme, ces deux faces de la même pièce dont le but est que tout change pour que rien ne change ? Ségolène Royale s'y propose (elle a bien saisi les enjeux) et se verrait bien en madone d'une sociale démocratie en mal de renouveau. Les écologistes devraient eux aussi se positionner sur cette volonté d'une troisième voie à travers l'idée d'une transition écologique et solidaire pour un modèle de développement durable. Evidemment, cette troisième voie là est mieux que les deux autres et s'il fallait choisir nous la choisirions. Il ne s'agit pas de dire qu'ils sont "tous pourris" et que toutes les propositions du "système" sont équivalentes. La politique telle qu'elle est a son rôle à jouer et fait partie de l'équation.


Il nous semble cependant que les enjeux de la civilisation contemporaine méritent une meilleure réponse, une réponse innovante qui vise à impliquer tout le monde dans un processus global pour construire une FORCE HUMAINE capable de changer véritablement la donne. Cette force humaine doit proposer une rupture totale avec les schémas mentaux qui nous ont conduit à la situation actuelle.


Il nous semble que la 3ème voie doit être spirituelle pour répondre aux problématique d'un XXIème siècle dont il a été prédit qu'il serait spirituel ou ne serait pas (Malraux). Le changement du monde doit en effet passer par un changement de chacun et de son style de vie dans la direction d'une transition écologique et solidaire. Mais pour réussir, il est également nécessaire de comprendre que l'humanité doit vivre une évolution de son niveau de conscience. Le cœur de la crise que nous vivons se trouve en effet dans l'EGO, ce moi psychologique qui, du fait de ses blessures inconscientes de l'enfance, tire sans arrêt la couverture à lui même pour assurer sa propre survie. Le cœur du mal être de la civilisation se trouve dans l'égoïsme. Or, même si nous avons du mal à le croire au vue des pathologies égocentriques de notre monde, il existe d'autres niveaux de conscience qui transcendent l'égo : le niveau de "conscience de soi" pleinement développé par la méditation de pleine conscience et le niveau transcendantal dont le Bouddhisme donne sans doute la meilleure représentation. 


On pourrait ainsi résumer la crise que nous traversons de la manière suivante : l'humanité a atteint un stade de développement extérieur qui la conduit à devenir un acteur majeur de son environnement (d'où le concept d'anthropocène) mais intérieurement l'humanité est restée coincée dans les méandres de son mental le moins évolué. Ce décalage plonge la civilisation dans une crise, un moment tragique qui en grec (krisis) signifie "moment de décision" et qui la plonge dans un choix qui n'est pas encore conscient : soit elle réussi à passer le cap et réussi à formaliser une nouvelle Renaissance, soit elle plonge dans un nouveau Moyen âge et involue dans ce que les collapsologues nomment "un effondrement civilisationnel" dont les conséquences seraient catastrophiques.


 Bref ,en réalité, l'humanité traverse une forme de crise d'adolescence : l'enjeu est qu'elle devienne adulte !!! Ce passage passe par l'avènement d'un nouveau niveau de conscience qui est le sens de l'histoire : bien évidemment l'issue de cette crise sera l'émergence d'une civilisation adulte car le retour en arrière dans l'enfance n'est pas le destin de l'humanité. Le passage vers cette nouvelle civilisation se fera plus ou moins dans la douleur, dans le dévoiement, tout comme un adolescent peut tomber dans les pièges de la délinquance mais finit toujours par retomber sur ses pattes à l'âge adulte. Les dangers de cette fausse voie prennent aujourd'hui les noms de libéralisme (qui soumet l'humanité à la délinquance de la finance mondialisée) et de populisme (qui représente un grand bond en arrière et l'entrée dans un nouveau Moyen âge). Il y a donc urgence à trouver une 3ème voie. 


Telle est donc notre proposition = construire la troisième voie. Une voie globale pour le XXIème siècle qui intègre les dimensions de travail sur soi pour équilibrer l'EGO (développement personnel), de construction de la "situation vitale" de chacun dans le cadre d'un nouveau style de vie compatible avec la transition écologique et solidaire (développement professionnel), de construction d'une FORCE HUMAINE dont la vocation est d'accompagner le saut qualitatif que l'humanité est appelée à réaliser (développement social et politique) et de l'émergence d'une nouvelle conscience pour le monde adaptée aux exigences de l'anthropocène (développement spirituel). Cette voie globale du développement humain devrait permettre l'émergence d'une nouvelle civilisation humaine universelle et non violente puisque ce sont les actes quotidiens de chacun qui forment la société dans son ensemble. Cette voie est en cours de construction à l'échelle mondiale et accompagne un processus d'évolution qui ne demande qu'à être accompagné. L'objectif est d'y participer à notre modeste mesure malgré l'ambition extrêmement sérieuse de notre projet. 


Maintenant, vous êtes vous même à la croisée des chemins et tout comme Néo dans Matrix vous voilà face au choix douloureux : accepterez vous de prendre la pilule rouge et de dire "oui" à ce projet un peu fou qui transformera votre regard sur la vie ou prendrez vous la pilule bleue pour rester dans l'illusion de votre EGO en disant "non" à ce projet très sérieux ? Sinon, il vous reste toujours la troisième voie : celle que nous vous recommandons car il est extrêmement important de conserver son esprit critique au vue des enjeux actuels et vu le mal que toutes les tentatives passées de "sauver le monde" ou de faire la révolution ont pu générer, sans parler du risque de tomber dans une secte. C'est la voie du "oui mais" qui consiste à nous donner votre avis sincère à propos de cette proposition, des interrogations qu'elle vous a posée et des pistes pour nous améliorer. 


La 3ème voie propose de construire réellement une Force Humaine qui change les choses dans le bon sens : c'est un processus qui se fait pas à pas, de manière participative. Donc nous avons besoin de vous.

"OUI", j'adhère au projet

"NON", je n'adhère pas

"OUI MAIS", JE REPONDS AU QUESTIONNAIRE