LA VOIE DE DEVELOPPEMENT SOCIETAL

La 3ème voie promeut une voie de transformation sociale : voici notre projet. 


UNE VOIE PARTICIPATIVE

L'objectif n'est surtout pas de proposer un projet tout fait, extérieur à vous même dans lequel il suffirait que tout le monde rentre dans les cases fixées d'en haut pour que tout soit au mieux dans le meilleur des mondes. Notre projet n'est pas une utopie au nom de laquelle il faudrait se sacrifier et qui ne donne pas son mot à dire. Le projet est un processus participatif, co construit : il vise la mise en œuvre à terme d'un réseau qui fonctionne selon les principes d'une réelle démocratie participative directe, système qui n'existe pas encore et qu'il s'agit de créer, d'inventer tous ensemble au fur et à mesure que la voie se construit. Ce système commence par nous même et nous tenterons de l'appliquer dès le démarrage du mouvement afin de le présenter comme modèle à la face du monde. Il s'agit de proposer un nouveau système politique crédible qui constitue un saut qualitatif positif en matière de démocratie. Il est temps en effet de dépasser les limites de la démocratie représentative indirecte que nous vivons actuellement dans les pays qui se disent libéraux et qui est en train de souffrir de ses propres contradictions. Le mouvement populiste d'extrême droite est actuellement un danger pour la démocratie des droits de l'homme et face à ce danger il est nécessaire d'affirmer encore davantage l'idéal démocratique en faisant progresser d'un pas notre système politique dans le sens d'une démocratisation accrue. Il ne s'agit pas ici de décrire ce que sera ce système puisqu'il ne peut être imposé de l'extérieur mais doit être généré par un mouvement populaire qui le co construit sur la base des expériences de démocratie alternative qui émergent dans le monde entier (souvent portées par des collectivités locales innovantes). Tout ce que nous pouvons faire à ce stade c'est d'enclencher un processus de démocratie directe dans les fondations même de notre mouvement, dès le démarrage. C'est pourquoi la prochaine phase de la voie sera liée aux résultats d'un questionnaire qui vise à vous interroger sur votre besoin primordial en matière de développement de la voie afin que le mouvement que nous allons générer réponde à vos aspirations primordiale. La 3ème voie sera ce que vous voulez qu'elle soit ou ne sera pas. Elle sera un processus participatif ou ne sera pas. 


UNE VOIE D'INCARNATION DU MEILLEUR DE SON INTERIORITE 

Ce processus participatif part de vous, de l'intérieur et exprime le "Soleil Intérieur" cette part divine de nous même qui n'est qu'amour inconditionnel, paix vis à vis du passé, force dans le moment présent et joie vis à vis d'un futur désirable. C'est pourquoi ce processus participatif est indissociable d'une démarche de développement personnel et de développement spirituel. Il est un processus global qui vise à dévoiler la voie d'un chemin praticable pour la Victoire du meilleur des possibles c'est à dire une société (l'homme est un animal social) qui incarne les registres (le vécu) du "Soleil Intérieur" dans lequel tout est un et indivisible y compris au niveau de l'humanité toute entière. Notre slogan est le suivant : "vous allez pleurer tellement ce que nous allons construire sera beau". CELA se réalisera un jour car c'est le destin de l'humanité, ce pour quoi elle a été créée, notre destin collectif.


VERS LE GRAND PARTAGE PLANETAIRE  

Ce destin se réalise dans l'incarnation de l'archétype de la fraternité, présent en chacun d'entre nous en tant qu'être humain. C'est cet archétype que nous voulons exprimer lorsque nous exposons notre projet politique et social que nous avons nommé poétiquement "le Grand Partage Planétaire". C'est pourquoi nous avons nommé l'association porteuse de notre projet "Vers le Grand Partage Planétaire". Le projet vise en effet à générer une nouvelle phase de l'histoire de l'humanité, un nouvel idéal, un nouveau récit, un nouveau mythe fondateur pour une nouvelle civilisation. A la place du mythe du marché unique et de sa main invisible parfaite, de sa religion (l'économie), de son roi (l'argent) et de son dieu (la croissance), nous voulons instaurer le culte d'une nouvelle direction, d'un nouveau cap pour le monde : la construction d'un Grand Partage Planétaire comme étape de transition vers un "ordre juste" qui libérera les êtres humains de l'aliénation économique. Ce passage pourrait prendre la forme : 

                -  d'un Grand Jubilé (annulation de toutes les dettes), 

               -  de la mise en oeuvre d'une nouvelle formes de "monnaie sociale" fonctionnant selon les règles nouvelles de la redistribution                    dès le moment de la production de richesse,

               - de l'instauration d'un mode de comptabilité qui instaure de nouvelles normes basées sur le sens des objets et services  

                  produits et non sur les normes budgétaires et bancaires actuelle 

               - de remplacer la mesure de la création de richesse par le sacro saint PIB en instaurant un réel indicateur du développement                   humain, 

               - de l'instauration d'un revenu universel inconditionnel mondial,

               -  du versement d'un Capital Universel (une somme d'argent donnée à chaque être humain au début de sa vie pour qu'il   

                 puisse construire la vie de ses rêves)

                - de la construction d'une réelle Economie Sociale et Solidaire comme modèle de développement pour favoriser l'initiative  

                 économique et citoyenne sous la forme d'un nouveau modèle d'entreprise sociale, 

               -  et de la mise en œuvre d'une démocratie participative directe à l'échelle de la planète. 

L'objectif sera de permettre la transition vers un nouveau modèle de développement décroissant et soutenable afin de pouvoir répondre aux enjeux écologiques et sociaux du XXIème siècle, sachant que la croissance est potentiellement infinie en matière de spiritualité et qu'elle est absolument limitée en matière matérielle. Il faudra enfin penser sérieusement à libérer l'être humain du travail aliénant hétéronormé pour lui permettre de développer à l'infini un travail autonome qui a du sens dans l'idéal du Grand Partage Planétaire de la civilisation écologiquement responsable. 


UN NOUVEAU STYLE DE VIE

Il s'agit en réalité de transformer radicalement le noyau de rêverie de chacun d'entre nous pour l'orienter vers un nouvel idéal incarné dans un nouveau style de vie au quotidien. Plutôt que de rêver à devenir trader, il s'agit de devenir poète. Plutôt que de prôner l'idéal de la concurrence, il s'agit de prôner la coopération. Plutôt que de prôner l'instauration du Grand Marché Mondial, il s'agit de prôner l'instauration du Grand Partage Planétaire. Plutôt que de prôner la fin de l'histoire, il s'agit de prôner l'histoire du Grand Partage Planétaire. Cette nouvelle idéalisation se manifeste dans un nouveau style de vie qui intègre l'ensemble de notre pensée, de nos sentiments, de nos paroles et de nos actes. Il s'agit de construire notre cohérence extérieure pour construire notre unité intérieure et permettre l'union des subjectivités pour une nouvelle harmonie sociale. L'enjeu est de pouvoir exprimer notre "Soleil Intérieur" à l'extérieur. Ce nouveau style de vie passe par de nouvelles pratiques sociales et une nouvelle spiritualité qui, pour respecter l'unité de chacun pourrait s'incarner dans des moments de silence et de recueillement en son intériorité. 


UN NOUVEAU TYPE DE PROJET SOCIAL

La 3ème voie prône ainsi l'avènement d'un nouveau type de mouvement social dont la caractéristique principale est qu'il vient de l'intérieur et qu'il n'est pas imposé par une structure extérieure de type autoritaire. Il s'agit d'impulser un mouvement dont le fondement se termine en l'autre, dans la réponse à ses besoins et non dans la satisfaction des intérêts d'une caste dirigeante (fut elle comme c'est le cas aujourd'hui de type oligarchique et technocratique). Cette notion de réponse aux besoins est fondamentale et c'est pourquoi nous avons songé à appeler la première tentative de manifestation de la nouvelle sensibilité "le Réseau Réponses". Il s'agit de promouvoir des projets de réponses aux problématiques de la civilisations contemporaines (elles sont nombreuses donc nous n'allons pas nous ennuyer : écologiques, sociales, économiques, politiques, culturelles, psychologiques, spirituelles, etc.…). Ces projets naissent dans un processus global de développement personnel qui vise à se reconnecter avec sa "mission de vie" c'est à dire ses aspirations les plus profondes et sa vocation. Dès lors, il s'agit de s'engager dans un projet de vie qui vise à réaliser sa mission de vie. Le projet est la première étape de notre développement intérieur car il permet de canaliser notre énergie dans une direction unique de dépassement et d'engagement vis à vis de l'autre. Ce projet de vie est la marque du nouveau style de vie que nous voulons impulser : il est la manifestation que quelque chose est en train de se passer intérieurement et que nous quittons notre fonctionnement égocentré pour répondre aux besoins de l'autre. 


UNE NOUVELLE PRAXIS DE LA REPONSE SOCIALE

Il s'agit donc de cultiver un nouvel art, une nouvelle manière de s'exprimer, que nous nommons la "praxis de la réponse sociale". Le concept de praxis implique une synergie qui n'est pas seulement intellectuelle, au niveau des idées et des idéologies, mais qui est aussi un art global qui implique les émotions, le cœur et l'action, le corps. Cette praxis s'acquiert en même temps que l'acquisition de nouvelles compétences qui permettent de travailler notre potentiel de pouvoir sur le monde : nous visons l'empowerment, la prise de pouvoir sur le monde, et la subjectivation, la constitution de soi en tant que sujet (une subjectivité) vis à vis de l'autre. Notre idéal est ainsi l'union des subjectivités pour une nouvelle harmonie sociale L'union est très différente de l'unité qui consiste souvent à ranger tous les points de vue derrière l'opinion du plus fort. Ce chemin passe par une ligne de crête extrêmement fine où il est toujours possible de tomber dans les deux précipices qui s'offrent à nous : d'un côté la division qui ne mène nul part et de l'autre la tentation autoritaire qui conduit au déni de certaines subjectivités au détriment d'autres (par exemple le déni de points de vue minoritaires par la majorité, ou le déni des intérêts de certains au nom des intérêts d'autres). Pour réussir à trouver cette voie de l'union des subjectivités, il s'agit trouver la formule d'un équilibre savant qui permet de trouver le juste compromis gagnant gagnant. Ce n'est pas une voie facile mais c'est la seule voie qui peut permettre la victoire du meilleur des possibles.


POUR UNE ECOLE DU SENS DU XXIème SIECLE

 Pour favoriser l'émergence des compétences nécessaires à cette praxis de la Réponse Sociale (méthodologie de projet, méthodologie de l'animation de collectifs, méthodologie de l'accompagnement de l'humain; méthodologie de la création collective de sens, …), nous avons créé un Organisme de Formation qui se nomme SENS COMPETENCES. Sa vocation est de porter la question du sens au cœur des politiques publiques et de remplacer les normes budgétaires et bancaires par les "normes du sens". Il s'agit de répondre aux besoins de sens de la civilisation contemporaine en prônant "une révolution du sens" (c'est le slogan de l'Ecole) c'est à dire un changement de cap de l'humanité. Le combat du sens est en effet très certainement le combat du XXIème siècle. Il se mène dans une optique absolument non violente sur le plan de l'éducation, d'où se projet d'une Ecole du Sens du XXIème siècle. 


LES PREMICES D'UN MOUVEMENT DE FOND POUR UNE TROISIEME VOIE

Ce projet entrepreneurial (SASU) est la première manifestation concrète de l'Association "Vers le Grand Partage Planétaire" et de la Coopérative "Réseau Réponses" (qui n'existe pas encore et sera créé pour fédérer les futurs projets qui émergeront de l'Ecole). La 3ème voie n'en est donc qu'a ses débuts et nous avons besoin de vous pour exister. La première étape consiste à générer une communauté motivée par la génération d'une voie globale pour le XXIème siècle. Elle passe par l'inscription à notre newsletter et par les réponses à notre questionnaire qui nous permettra de nous positionner pour la résolution de votre besoin fondamental. 

MERCI DE REPONDRE A NOTRE QUESTIONNAIRE

M'inscrire ou non dans le mouvement en répondant au questionnaire participatif